Quelles sont les principales étapes pour devenir un chauffeur VTC ?

En France, il existe de nombreuses plateformes comme Uber, chargées de mettre à disposition des passagers qui en font la demande, des chauffeurs s’occupant de leur transport. Aujourd’hui, l’exercice d’une telle activité est subordonné à la condition que ces chauffeurs portent le titre de conducteurs de VTC. Découvrez comment obtenir ce titre à travers les 03 étapes suivantes.

Étape 1 : Demander la carte VTC

Il s’agit d’une pièce professionnelle demandée à l’organisme préfectoral situé dans la zone où vous résidez. La procédure d’obtention de cette carte est différente d’une préfecture à une autre. Ainsi, elles peuvent s’effectuer soit en ligne, par voie postale ou encore sur place. Pour savoir comment procéder, de votre lieu de résidence. Néanmoins, certains documents sont nécessaires, comme :
‐ le certificat de résidence ;
‐ un document déclinant votre identité ;
‐ un justificatif valide et détenu depuis trois ans, vous autorisant à conduire un véhicule ;
‐ un certificat médical justifiant de votre capacité à pouvoir accomplir une telle activité ;

– la preuve de votre admission à l’examen pour devenir chauffeur VTC.
Autrefois, une simple formation suffisait aux candidats pour devenir ce type de chauffeur. Désormais, il n’est plus nécessaire de suivre cette formation conservée aujourd’hui par l’examen. Quoiqu’il en soit, vous n’obtiendrez pas votre carte qu’au bout de trois mois maximums si votre dossier est bien constitué.

Étape 2 : Mise sur pied de votre entreprise spécialisée en transport public 

Il s’agit d’une bonne nouvelle pour les agents du fisc qui pourraient éventuellement s’appliquer à l’ensemble des chauffeurs identifiés, les taxes nécessaires sur leurs revenus. Il est donc possible de porter le titre de chauffeur VTC sous divers statuts. généralement , le choix porte entre le statut d’employé et celui d’ auto entrepreneur. Le premier statut fait référence à être employé par une d’une plateforme de transport de type Uber. Quant au statut d’auto entrepreneur, l’activité de VTC devra être effectuée via votre propre société, qui peut être soit une micro structure ou encore une SASU même si les démarches y sont plus complexes dans ce dernier cas. Bien que la micro entreprise offre de nombreux avantages, les revenus qui se dégageront de votre affaire ne pourront excéder une somme de 70 000 euros. Dans tous les cas, il est important de savoir que les démarches seront plus longues d’un statut à un autre.

Étape 3 : Figurer sur le répertoire prévu pour les VTC

Devenir chauffeur VTC nécessite l’inscription au répertoire élaboré pour contenir les informations essentielles sur ce type d’activité. préciser-vous de procéder à l’enregistrement sur ce registre dès que vous pourriez éventuellement de votre société afin d’être titulaire de la licence VTC. Plusieurs justificatifs doivent également être fournis à cet effet. Ainsi, il devra transmettre à l’organisme compétent, une assurance qui couvrira tout risque de sinistre ayant été occasionné par votre chef à autrui. Sont également nécessaires, la carte professionnelle obtenue auprès de votre préfecture, le K-bis de la société créé ainsi que la carte grise de votre véhicule. Dans ce dernier cas, il est recommandé d’acquérir votre propre véhicule avant toute inscription, afin d’avoir toutes les chances de devenir VTC.

Partage cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn

Articles récents

Contact

Une question ? Une suggestion ? N’hésiter pas à nous contacter.